skip to Main Content

Horaires de travail de la nounou : des obligations légales à respecter !

horaires légalesVous avez décidé d’embaucher une garde d’enfants, en garde simple ou en garde partagée ? Bravo, c’est un mode de garde formidable. Vous allez donc, avant de rencontrer des candidates, calculer vos horaires de garde à domicile. Mais attention : les horaires de travail de la nounou à domicile doivent répondre à des contraintes légales. Même si elles sont bien moins strictes que pour la plupart des salariés, elles doivent toute de même être respectées scrupuleusement ! Explications détaillées.

Les horaires de travail de la nounou ne doivent pas dépasser le plafond légal de 48 h en moyenne

En matière légale, les horaires de travail de la nounou n’ont pas à respecter les contraintes du Code du Travail. C’est une bonne chose car si la garde d’enfants ne pouvait pas dépasser les 35 h, peu de parents auraient recours à ce mode de garde ,-)

Mais il existe tout de même une contrainte légale en la matière : la convention collective du particulier employeur interdit de dépasser les 50 heures de travail par semaine, et les 8 heures supplémentaires par semaine, en moyenne sur 12 semaines.

Autrement dit, que vous soyez en garde simple ou en garde partagée, les horaires de travail de la nounou à domicile ne doivent jamais être de plus de 50 heures hebdomadaires « effectives équivalentes » ni de 48 heures en moyenne sur 12 semaines.

Exemple : les horaires de travail de la nounou que vous allez embaucher seraient de 9h à 20 h tous les jours. Cela fait 55 h par semaine, vous êtes hors la loi et devez donc revoir vos horaires de garde 🙁

« Effectives équivalentes » signifie dans ce calcul qu’une heure de présence responsable (en garde simple) compte 2/3 d’heures.

Exemple : votre nounou à domicile en garde simple travaille de 9h à 19h30 5 jours par semaine. Votre bébé dort 3 h par jour, vous comptez de ce fait 1h30 de présence responsable par jour. L’horaire « effectif équivalent » de votre garde d’enfants est donc de 45 h + 7,5 h de presence responsable x 2/3 = 50 h. Vous répondez bien à la contrainte légale de 50 h maximum. 

Pas le temps de faire tous les calculs d’horaires et de salaire?
Restez zen ! Notre simulateur de salaire et de coût de la garde fait ces calculs à votre place !

Cette contrainte s’applique aussi si la nounou a déjà d’autres employeurs

Si votre garde d’enfants à d’autres employeurs :

  • si ce sont des parents employeurs comme vous, les horaires de travail de la nounou ne peuvent pas dépasser les 50 h au total de tous ses emplois
  • si elle exerce un autre métier que la garde d’enfants pour ces employeurs, elle ne peut pas travailler plus de 48 h par semaine au total, même pas une seule semaine.

Exemple : la garde d’enfant que vous avez trouvé pour garder vos enfants le mercredi travaille déjà pour une autre famille 40 h par semaine. Vous ne pouvez pas l’employer plus de 10 h le mercredi.

Les heures de nuit sont par contre exclues de ce décompte

Vous faites effectuer des heures de nuit à la garde d’enfants, qui travaille donc pendant que vos enfants dorment ?

Si ces heures sont bien prévues dans le contrat de travail de la garde d’enfants comme étant « des heures de nuit », alors elles sont exclues du décompte de 48 h par semaine.

Si les horaires de travail de la nounou sont de plus de 48 h par semaine, il faut lui faire récupérer des heures

Si votre horaire hebdomadaire habituel est entre 48 h et 50 h, vous devrez impérativement prévoir des jours de récupération, répartis régulièrement toutes les 12 semaines, pour rester sous la barre des 48 h.

Pour suivre cela vous pouvez cumuler chaque semaine le nombre d’heures supplémentaires et faire en sorte que ce nombre reste SOUS la barre des 96 heures supplémentaires au total (96 h = 12 semaines x 8 h).

Exemple : votre nounou travaille 50 h hebdomadaires, soit 10 heures supplémentaires par semaine travaillée. Elle est embauchée le 2 janvier. Du 2 janvier au 6 mars elle travaille « non-stop » et accumule donc 10 h x 9 semaines = 90 h. Si vous n’imposez pas une journée de récupération la semaine du 6 mars, votre nounou aura cumulé 100 heures sup en 10 semaines (du 2 janvier au 13 mars) soit plus que la limite autorisée. Vous devez donc imposer au moins 1/2 journée de récupération cette semaine là. 

Les semaines avec jour férié, seules les horaires de travail de la nounou effectivement travaillés entrent dans le « décompte » des 96 heures supplémentaires maximum sur 12 semaines. C’est pourquoi lors d’un mois avec un ou deux jours fériés, aucun jour de récupération n’est nécessaire la plupart du temps.

Exemple : votre nounou à domicile garde votre bébé 50 h par semaine, 10 h par jour. Au 30 avril elle avait cumulé 90 heures supplémentaires sur 12 semaines. Mais la semaine du 1er mai : elle chôme le 1er mai donc le compteur d’heures sup reste à 90 h (puisqu’elle n’a effectivement travaillé que 40 h, soit 0 heures sup). Idem la semaine du 8 mai.

Une semaine avec jour de récupération compte moins d’heures

Lorsqu’un jour de récupération est imposé, comme il n’est pas travaillé, on ne compte que les heures réellement travaillées dans le décompte des heures supplémentaires.

Exemple : les horaires de travail de la nounou sont de 50 h hebdomadaires sur 5 jours. Vous lui imposez 1/2 journée de récupération. Elle n’aura donc travaillé cette semaine là que 45h, soit 5 heures supplémentaires.

Plus de risque d’erreur de salaire ou de compteur d’heures !
Notre fiche de paie décompte les horaires tous les mois à votre place !

Comment font les parents pour s’accommoder de cette limite de 48 h hebdomadaires ?

Ces 50 h sont une contrainte très forte pour la plupart des parents employeurs : temps de travail + temps de trajet (surtout en Région Parisienne) font rarement moins de 10h par jour.

Certains parents embauchent donc deux nounous à 30 h hebdomadaires pour contourner cette contrainte, ou bien confient leur enfant une ou 2 demi-journées par semaine à la garderie, à la crèche ou à leurs grands-parents.

En garde simple : pensez à la présence responsable. Si vous en avez déjà prévu, peut être pouvez vous augmenter un peu ce temps de présence responsable ?

Autre contrainte légale : les heures au-delà de 40 h par semaine sont des heures supplémentaires majorées

La convention collective prévoit que le temps plein, pour les gardes d’enfants à domicile, est de 40 heures hebdomadaires.

Au delà de ces 40 heures de travail, les heures sont des heures supplémentaires majorées pour la plupart

Dernière contrainte légale : 1 jour 1/2 de repos par semaine

La convention collective prévoit enfin que la nounou à domicile bénéficie au minimum d’une journée de repos par semaine, et d’une autre 1/2 journée de repos, pas forcément consécutives.

 

Nos services

Libérez vous de la complexité de l’embauche, de la paie, des congés, de la fin de contrat...

Laissez vous guider pas à pas, en utilisant des outils automatiques et des modèles faciles à personnaliser
Si besoin, nos experts sont à vos côtés.

Back To Top