Top

Bien gérer l’entretien de licenciement de la garde d’enfant

L'entretien de licenciement de la garde d'enfant

L’entretien de licenciement de la garde d’enfant doit être préparé

Vous allez devoir licencier la garde d’enfants à domicile, parce que votre enfant entre à l’école ou parce que vous déménagez par exemple. Et vous appréhendez l’entretien de licenciement de la nounou : vous êtes inquiets car elle est très peinée de ce licenciement, son agressivité vous angoisse, et vous priez pour qu’elle ne se présente pas à l’entretien… Voici quelques conseils pour gérer au mieux l’entretien de licenciement de la garde d’enfant.

Vous voulez connaître les détails précis dans VOTRE cas, en quelques minutes, sans faire de calcul ?

Notre offre Fin de contrat est exactement ce qu’il vous faut : un calculateur des dates de la procédure, un simulateur de solde de tout compte, … et bien d’autres outils magiques !
Et en option, un accompagnement Experts pour se laisser guider.

Cliquez là pour la découvrir

Préparer l’entretien de licenciement de la garde d’enfant pour être plus sereins le jour J

Premier conseil : préparez l’entretien de licenciement de la garde d’enfant, pour être capable d’exposer clairement la situation (les motifs de la suppression du poste, les raisons justifiant le caractère impératif de l’avenant refusé, les faits reprochés à la nounou et justifiant son licenciement pour faute grave…) et de répondre aux questions sur ces mêmes points ainsi que sur les aspects administratifs, financiers…

Cela veut dire écrire clairement pour vous en rappeler :
– les motifs précis du licenciement, notamment en cas de licenciement pour faute (chronologie, faits précis, témoins éventuels, etc)
– les étapes et dates de la suite de la procédure de licenciement de la nounou
– la composition (et éventuellement le montant approximatif) du solde de tout compte de la garde d’enfants (notamment indemnités de licenciement)

et prendre des décisions quant :
– au mode de remise de la lettre de licenciement (en mains propres ou en lettre recommandée)
– au préavis : sera-t-il effectué ou non ?

Faire la liste des points à aborder et n’en oublier aucun le jour J

Le jour de l’entretien préalable au licenciement de votre garde d’enfants, il est préférable de n’oublier aucun sujet, afin d’éviter les questions et angoisses de la nounou au cours des semaines suivantes.

Vous aborderez notamment les points suivants, préparé à l’étape précédente :
– les motifs de licenciement de la nounou
– les arguments de la nounou pour éviter ce licenciement
– déroulement de la procédure de licenciement (date d’envoi de la lettre, préavis de la nounou effectué ou non, etc)
– le montant du solde de tout compte

Optionnellement vous pourrez aussi faire un bilan de la garde d’enfants, et discuter avec votre nounou de la façon dont vous pouvez l’aider dans es projets futurs : retrouver un emploi de garde à domicile, se reconvertir dans un autre métier…

Plus de conseils : Les points à aborder lors de l’entretien de licenciement de la nounou

Aller rapidement à l’essentiel

Même si la plupart du temps vous avez parlé du licenciement bien en amont à la nounou, et qu’elle sait de quoi il va être question, et même si ce n’est probablement pas la 1ere fin de contrat de la nounou, l’entretien de licenciement de la garde d’enfant va formaliser une décision qu’elle espérait peut-être évitable. C’est donc un moment délicat et parfois douloureux.

C’est pourquoi le meilleur chemin pour introduire la décision sera le chemin le plus court : annoncez dès le début l’objet de l’entretien – la décision (envisagée en cas de faute) de mettre fin au contrat de la nounou.

Donner la parole à la garde d’enfant

Laisser s’exprimer la nounou est important. Non pas pour « qu’elle vide son sac et qu’on n’en parle plus » mais pour qu’elle soit entendue dans sa perception de la situation et que cela l’aide à mieux la vivre (et ainsi limiter les risques de vous retrouver aux prud’hommes avec la nounou).

Cela permet d’identifier les incompréhensions, les éventuels malentendus et d’être en mesure, plus tard dans l’entretien, de répondre avec justesse.

Eviter certaines maladresses en s’adressant à la garde à domicile

Il est parfois difficile de mener l’entretien de licenciement de la garde d’enfant sereinement car il y a une charge émotionnelle évidente.

Il faut néanmoins essayer de prendre de la distance, et de se mettre dans une relation stricte employeur/salariée et non parents/garde d’enfants.

Il vaut mieux, lors de l’entretien de licenciement de la garde d’enfant, éviter certaines maladresses comme celles qui consistent à:

  • monologuer longuement sur sur la justification de ce licenciement : vos difficultés financières, en particulier les difficultés à financer une garde d’enfants, même si elles sont réelles, ou encore la litanie des petites ou grosses erreurs commises par la nounou, votre déménagement à l’étranger dont vous rêviez depuis des années… La nounou ne ressent peut être pas beaucoup d’empathie à ce moment-là de la procédure.
  • alterner louanges et reproches : « vous vous occupez bien des enfants mais n’avez aucune psychologie», ou « vous êtes professionnelle mais vous avez commis des fautes de débutante »,
  • si vous la licenciez pour faute, accuser la nounou, ou lui prêter des intentions négatives.
    Restez factuels, parlez de son travail, pas de sa personne. Citez des faits, des dates, des lieux, des témoins. Ne parlez pas d’intentions, d’émotions, ne faites pas de suppositions, ou d’hypothèses
  • rendre la garde d’enfant responsable de son propre licenciement : « nous sommes obligés de vous licencier puisque vous avez choisi de refuser l’avenant », « vous avez choisi de rester avec l’autre famille de garde partagée, tant pis vous vous » etc
  • présenter la séparation comme bénéfique pour la nounou : « vous qui préférez garder des bébés, cela vous permettra de retrouver une famille avec des nourrissons »
  • en garde partagée, repousser la décision du licenciement sur la co-famille “ils ont décidé de se séparer de vous, nous n’avons fait que suivre”.

Finir sur une note plus optimiste

En fin d’entretien, vous pouvez aborder des sujets moins formels, afin de finir sur une note plus optimiste.  Vous pouvez par exemple proposer à la garde d’enfant de l’aider dans ses projets futurs :
– si elle souhaite rechercher un emploi de garde d’enfant à domicile, pourquoi ne pas l’aider à rédiger son CV, à poster des petites annonces sur Internet, parler d’elle à votre entourage ou encore rédiger une belle lettre de référence ?
– si elle souhaite se reconvertir, pourquoi ne pas l’aider à mieux connaître ses droits en matière de formation ou de procédure ? Par exemple, si elle veut devenir assistante maternelle agréée, pourquoi ne pas l’assister dans sa demande d’agrément ?
– etc

Une fois l’entretien de licenciement de la garde d’enfant terminé, passez à l’étape suivante : la rédaction de la lettre de licenciement de la nounou.

Vous ne savez pas par où commencer pour licencier la nounou à domicile : que faire, quand, comment ?

Notre offre Fin de contrat est ce qu’il vous faut :
vous êtes guidés pas à pas, chaque étape est expliquée simplement, et accompagnée d’astuces et de conseils !
Cerise sur le gâteau : nos outils calculent tout à votre place (dates de la procédure, ancienneté, solde de tout compte…)

Cliquez là pour la découvrir

POUR NE RIEN RATER, RECEVEZ NOS ARTICLES ET CONSEILS SUR LA FIN DE CONTRAT PAR MAIL 🙂