skip to Main Content

La garde partagée a le vent en poupe !

Parmi les solutions de gardes d’enfants, il en est une qui a désormais le vent en poupe : la garde partagée. Comme son nom l’indique, il s’agit de partager une nounou entre plusieurs familles. Une solution de garde qui présente des avantages mais aussi des inconvénients.

Petit rappel du fonctionnement d’une garde partagée

Garde partagée

Partager la garde permet d’avoir un compagnon de promenade

Vous partagez au quotidien une nounou à domicile avec une autre famille : une semaine chez l’un, une semaine chez l’autre et la moitié du salaire payée par chaque famille. Une solution plébiscitée par les parents sur le plan financier mais aussi social puisque vos enfants évoluent avec des petits copains de leur âge. Seules conditions : pratiquer l’alternance des domiciles et bien sûr, s’entendre avec les autres parents !

A noter : souvent une des deux familles, voire les deux, aura des heures de garde simple, c’est à dire des heures pendant lesquelles seuls ses enfants son gardés. Par exemple, les deux familles partagent la nounou 4 jours par semaine et une seule l’emploie le mercredi.

Les avantages de la garde partagée

1- Le coût

En partageant une nounou avec une autre famille, vous partagez aussi les frais de garde des enfants. Chaque famille bénéficie de plus des aides de la CAF en fonction de ses revenus, et du crédit d’impôts ! Une solution qui revient donc souvent moins cher que la crèche ou la garde par une assistante maternelle si on a deux enfants, et pas plus cher si on n’en a qu’un.

Vous voulez connaître le coût d’une garde partagée pour votre famille ? Utilisez notre simulateur de coût de la garde.

2- Le confort

Même si vos enfants changent de résidence toutes les semaines, ils restent dans leur environnement une semaine sur deux. Cela leur offre donc un réel équilibre au quotidien. Et même s’ils sont chez leurs copains de la co-famille, ils sont gardés dans un environnement familial, confortable et douillet. Et les 2 ou 3 enfants gardés disposent d’une nounou pour prendre soin d’eux seuls, alors qu’en crèche le ratio est plutôt en général de 1 auxiliaire pour 6 enfants. Ce système de garde apporte donc plus de confort, de proximité et de bien-être aux enfants.

3- La flexibilité

Et oui, fini les angoisses quand la réunion du lundi soir s’éternise jusqu’à point d’heure ! Fini aussi le casse-tête lorsque Jérémy se réveille avec 39 de fièvre ! Autant de cas de figure où vous pourrez toujours compter sur la nounou pour s’occuper de votre enfant, quel que soit le domicile de garde ! Et si la nounou est malade, les familles peuvent s’organiser pour garder les enfants à tour de rôle.

4- La socialisation

Votre petit bout sera content de trouver chaque jour un petit camarade avec qui il crée du lien et parfois même une longue amitié, surtout s’il le retrouve plus tard à l’école maternelle du quartier. Une introduction en douceur à la sociabilité ! Et puis, partager un autre univers que le sien est enrichissant !

5- Le partage des responsabilités d’employeur

Garde partagée

La maman de la co-famille peut devenir une amie

Faire garder ses enfants par une nounou à domicile engendre parfois des situations critiques où il faut prendre des décisions d’employeur, pas toujours faciles.

Lorsqu’on les prend justement avec une autre famille, cela permet davantage de prendre du recul, relativiser et dénouer plus facilement le conflit. Et ainsi de s’assurer qu’on prend les bonnes décisions.

Et puis, solidarité entre les familles oblige, partager la garde c’est aussi partager les aspects administratifs : on s’aide pour le contrat, la fiche de paie, les congés à calculer, etc.

Les inconvénients de la garde partagée

1- Le manque de souplesse

Et oui, qui dit garde partagée, dit partage du temps de la nounou avec la co-famille. Autrement dit, cela impose d’avoir des horaires et des vacances identiques à ceux de l’autre famille.

2- Deux lieux de garde différents

Et oui : deux lieux de garde différents veut dire que les semaines où vous amenez votre bout de chou au domicile de l’autre famille, il va vous falloir le réveiller tôt, l’habiller, le faire manger  et le soir le récupérer, le ramener chez vous, notamment en hiver. Et vous devrez avoir un matériel de puériculture et la place nécessaires pour accueillir 2 enfants ou plus : une poussette double, deux transats, deux lits, etc.

3- L’obligation d’entente avec la « co-famille »

Il est crucial de choisir une famille sur la même longueur d’ondes que vous pour partager la garde et de bien vous entendre dès le départ sur tous les sujets : les principes éducatifs, les repas, les horaires de sieste, les loisirs, les jeux ou la télévision mais aussi la gestion « RH » de la nounou, les solutions en cas de maladie de la nounou ou des enfants…(pour vous aider, voir notre fiche Entretien avec la future co-famille)

Et de faire preuve de patience et de souplesse, de respect et d’ouverture d’esprit. Lola fait la sieste 1h après Jules ? Pourquoi ne pas couper la poire en deux et que chacun modifie son horaire de 30 mn ? Lola ne mange que bio ? Et bien pourquoi ne pas mettre Jules aux petits-pots bio ? La maman de l’autre famille arrive systématiquement en retard les soirs où les enfants sont gardés chez vous ? Il va falloir faire preuve d’empathie et de diplomatie pour trouver une solution.

Bref, la garde partagée s’avère un mode de garde particulièrement avantageux à condition de s’entendre sur des règles communes avec l’autre famille. Vous verrez, au final, vous apprécierez, comme vos enfants, le lien construit avec l’autre famille. Car comme le souligne E-zabel, une working maman parisienne, pas parfaite (et tant mieux) : « n’oublions pas que ce type de mode de garde peut provoquer la naissance de liens amicaux et durables entre les parents aussi! »

Rendez-vous dans un prochain article pour vous donner les clés de la réussite d’une garde partagée. Et n’hésitez pas à nous poser toutes les questions que vous souhaitez sur ce système de garde d’enfants.

Nos services

Libérez vous de la complexité de l’embauche, de la paie, des congés, de la fin de contrat...

Laissez vous guider pas à pas, en utilisant des outils automatiques et des modèles faciles à personnaliser
Si besoin, nos experts sont à vos côtés.

Back To Top